Mot-clé - inside (121)

jeudi 25 juin 2009

Si tout se passe bien

Dans quelques semaines, j'aurai à vous proposer une devinette débile me concernant.

Ce suspens... Insoutenable !

samedi 13 juin 2009

Avec des "si"

Si seulement, à chaque fois que je me chope une migraine, je devenais un peu plus intelligent...
Mais même pas, je me sens juste de plus en plus con et abruti de douleur le jour même et claqué au possible le jour qui suit.

dimanche 24 mai 2009

Le farniente, tout un travail !

Eu un petit coup de mou cette aprem. Une chaleur accablante, une envie de rien, un repas tardif un peu lourd. Bref, je me suis effondré sur mon lit vers 16h avec dans l'idée de faire une petite sieste réparatrice.

Hélas ! Ici, ce n'est pas permis !

Moka n'admet pas que je puisse m'allonger alors qu'il fait jour : j'ai eu donc droit à un concert de miaulements de protestation avec mordillement des arpions et gambades sur le bide. M'en fous, je suis bien plus têtu qu'elle !

mercredi 20 mai 2009

C'est quoi la vie ?

Aucune idée, mais je subodore avoir une vie nettement moins passionnante que celle de Moka.

Beurk.

mardi 5 mai 2009

A la prochaine

Il y a des erreurs que je ne referai plus.

Lire la suite...

jeudi 9 avril 2009

J'ai une dent contre le bug de l'an 2000

Selon certains de mes amis, il semblerait que je traîne comme une sorte de poisse un peu collante. Parait qu'il y a des signes qui ne trompent pas, des signes répétitifs, des faits qui s'enchaînent et ont tous comme point commun de freiner un peu l'enthousiasme...
Ce qui est marrant, c'est que ça a commencé gravement en janvier 2000. Ma vie a rencontré comme un bug et je n'ai pas encore trouvé le correctif... Alors soit je ne suis pas doué, soit il y a un sale complot au-dessus de ma tête.
Notez bien que je ne suis pas dans le registre de la plainte, hein ? Juste une envie de ne pas tout garder pour moi, de ne pas faire mon égoïste, d'en laisser un peu pour les autres, en somme.

Lire la suite...

mardi 31 mars 2009

Ceux qui ne tirent pas de leçons du passé sont condamnés à le revivre

Je suis une vieille âme. Avec un peu de chance, ceci est ma dernière incarnation.
J'en doute quand même un peu beaucoup. J'oublie tellement peu.

Néanmoins, quel soulagement si tel était le cas.

Laisser ma place à d'autres pour qu'ils se frottent à la vie. J'ai suffisamment compris. Maintenant.

Des regrets, aucun remord, c'est déjà bien.