exit

Par ici la sortie pour tous les sujets un peu énervants et ceux qui me cassent les pieds.

mardi 4 octobre 2011

Efficace, je ne vois pas d'autre mot !

Ô ami salarié qui ne connais pas, au jour le jour, la joie de te confronter à l'insondable débilité de la vie de chômeur, et, si si, je le sais, le regrette un peu tellement rire des petites tracasseries administratives est bon pour la peau, ne désespère pas, je m'en vais te conter la poutre du jour...

Lire la suite...

mercredi 28 septembre 2011

Ne boudons pas notre plaisir

Juste pour dire mon plaisir, que dis-je ? ma joie, mon extase, ma défaillance émotionnelle à la limite de l'orgasme face à cette révolution technique qu'est l'abandon de la télé hertzienne !

Depuis quelques jours et bien avant l'heure du passage au tout numérique[1], ma télé cathodique qui fonctionne très bien ne peut plus afficher d'image, ou diffuser du son correctement pour les chaînes de France Télévision[2].

Parce que vous vous doutez bien que changer de poste de télé n'entre pas dans mes priorités de pauvre.

Bref, je ne sais comment cacher ma joie.

Notes

[1] fixé au 8 novembre 2011

[2] c'est touchant ce côté "service public" proche des gens, tout ça...

mercredi 14 septembre 2011

C'est la dernière fois !

Que je choisis un coloc homme.

Lire la suite...

mardi 29 mars 2011

Sous raclure de bidet

C'est curieux, je ne suis même pas étonné plus que ça...

Lire la suite...

mercredi 23 mars 2011

AAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaah TCHAAAAAAAAAAAAAAA !

Avec le retour du printemps, voici le temps des allergies respiratoires : yeux rouges, éternuements, nez qui gratte et coule, démangeaisons...
Je ne vous décris par à quel point ça me manquait.

So sexy !

Heureusement, plus je vieillis moins cette période est longue ET intensive. Et quand on sait à quel point j'étais affecté durant mon adolescence [1], je ne peux que m'en réjouir [2].

A part ça, je suis allergique à la pénicilline, aux abats mal nettoyés et à l'iode. Pour ce dernier, c'est un peu con en cas d'accident nucléaire me direz-vous. Mais je suis rassuré, ça n'arrive jamais.

Notes

[1] de mi-mars à fin septembre

[2] à ce jour, ça ne me pourrit réellement le quotidien que durant les mois d'été si je colle ostensiblement mon nez au-dessus d'une source pollinique

dimanche 20 mars 2011

Le début de la fin

Premier cheveu blanc arraché promptement.

samedi 12 mars 2011

Comme si de rien n'était

Je pourrais dire que je comprends, qu'il y a des situations qui font que ce n'est pas, au final, si important, mais non. Ce type de comportement m'insupporte au plus haut point. C'est même pas loin de me rendre vraiment colère.

Il ne s'agit pas de prendre tout au tragique mais plutôt de redonner leur exacte place aux choses.

J'ai tendance à sur-estimer les choses quand elles me touchent de trop près. Je garde le plus souvent ces émotions pour moi, jusqu'à ce que ça me pète à la figure d'ailleurs.

Bref, je suis rentré chez moi pour découvrir qu'Half [1] avait pété certains objets chez moi et s'est bien gardé de m'en informer. Comme si je ne connaissais pas mon environnement et allais passer à côté sans rien voir.

Pas de bol, je suis un attentif.

Notes

[1] mon coloc qui fait les choses à moitié