En voie de grabatérisation avancée

Et c'est gentiment déstabilisant...

Ayé, j'ai mes nouvelles lunettes.

Je passe sous silence la grosse arnaque des remboursements de la sécu[1] et du taux de TVA à 20%[2] pour s'attacher au... ça va pas du tout !

J'ai l'impression de revenir 30 ans en arrière quand j'ai porté pour la première fois des lunettes : tout est déformé. Il faut dire que je suis myope, astigmate et que mon âge me permet de bénéficier enfin[3] de verres progressifs...

Dehors, les bordures de trottoirs sont des précipices et les voitures toutes écrasées. J'ai l'impression de mesurer un mètre trente, au mieux. Le panorama est superbe, en écran wide mais avec une résolution toute pourrite : ça s'étire sur les côtés[4] en aplatissant tout au passage !

Regarder de haut en bas, de gauche à droite, et rien n'est plus uniforme, cohérent, normal ! La gite est forte, les angles droits sont du passé et la profondeur de champ une vaste rigolade.

Le clavier est une grande vague bizarre où les lettres ont un coup dans le nez : certaines sont floues, d'autres nettes, aucune ne semble fixée sur le même support ; l'écran 4/3 est un beau parallélépipède dont la base est nettement plus étroite que le sommet. Tout est trop proche de moi.

Bon, il faut dire que je suis passé d'une monture avec une plaquette en moins[5] et une branche souple moins rigide que l'autre[6] à une monture normale, équilibrée. Ça change déjà beaucoup, juste pour le port.

Mais ces verres progressifs ! Bouh !

L'oculiste a eu un discours un poil foireux selon moi :
"C'est comme ça, on n'y peut rien. Regardez dans la rue, toutes les personnes à lunettes qui ont votre âge ont des verres progressifs, et ça a l'air de bien leur aller !"
Ce à quoi j'ai rétorqué :
"Non, ces gens ne font juste pas le poids et se déballonnent face aux discours pessimistes et fermés des oculistes qui font le jeu des producteurs de verre. Et c'est tout."

Parce que franchement, j'ai un de ces mal de tronche et une belle gerbe, là...

Notes

[1] 14,14 euros pour les deux verres complexes et la monture, total de la douloureuse 641 euros

[2] parce que tout le monde sait que voir, ben c'est juste pas du luxe !

[3] vous sentez l'ironie, ou pas ?

[4] flous et mouvants

[5] ce qui déséquilibrait les verres (un plus haut que l'autre)

[6] ce qui avait pour effet de rapprocher trop un verre par rapport à l'autre

Commentaires

1. Le mercredi 20 avril 2016, 14:16 par mirovinben

Ça fait combien de temps que tu as ces verres progressifs ?

j'ai connu le passage à ce type de correction pour les presbytes il y a une bonne vingtaine d'années (vers 46 ans), je me souviens encore de ces effets là (notamment pour descendre des escaliers) mais ils se sont rapidement et progressivement estompés (une semaine).

Récemment, j'ai connu un nouvel effet plus ou moins agréable, toujours à cause du vieillissement, avec l'arrivée de prismes pour corriger trop de convergence). J'ai remarqué que le cerveau était une fois de plus d'une très grande souplesse d'adaptation car des effets bizarres (pas les mêmes) ont également disparu au bout d'une semaine.

Un conseil : prendre une seconde paire de type "computer". Verres progressifs adaptés à la vision de près (lecture et informatique). Bien plus confortables. Je sais que c'est un investissement non négligeable mais ça vaut vraiment le coup.

2. Le mercredi 20 avril 2016, 14:50 par brol

J'ai les lunettes depuis hier aprem. Je sais, c'est tout tout récent. Mais ce qui me choque vraiment beaucoup c'est cette histoire de déformation et de vision intermédiaire. C'est vraiment du très grand n'importe quoi. Je ne comprends pas pourquoi la correction pour l'astigmatisme est si prononcée : l'eau ne devrait pas couler au centre mais vers moi si je me réfère à ce que je vois...

C'est quoi cette paire "computer" ? Tu peux me détailler le truc ?

Là, d'après ce que j'ai compris j'ai trois visions en un : de loin (distance 5 mètres, haut du verre jusqu'au milieu), vision intermédiaire (jusqu'à 1 mètre me dit-on mais en réalité je pense que c'est moins, au milieu du verre) et vision de près (40 cm, bas de verre mais alors vraiment en bas).

3. Le mercredi 20 avril 2016, 15:01 par Gilsoub

Ouep, pareil la première fois et en deux jours c'étais réglé, c'est passager et comme dit Mirvoinben, encore une preuve de la souplesse d'adaptation du cerveau :-)

4. Le mercredi 20 avril 2016, 19:03 par mirovinben

Les verres progressifs appelés souvent "computer" (je crois que c'est l’appellation adoptée par Essilor, mes verres sont de marque Seiko) ne prennent en charge que la vision de près et la vision intermédiaire. Du coup, il y a moins cet effet "sablier" (un peu en forme de 8 avec une vision intermédiaire souvent "étranglée"). Plus grande largeur de vision et progressivité plus souple.

Avec ce type de verre et ma myopie + astigmatisme + casse-couillerie presbytie, je vois net de 19 cm à environ 2 m.

Ceci-dit, il est toujours possible que l'ophtalmo et/ou l'opticien se soi(en)t gouré(s). Si le pb perdure plus d'une semaine, tu dois pouvoir leur imposer de revoir leur prescription et/ou montage... Pas simple de faire admettre une erreur mais je te sais têtu/tenace...

5. Le mercredi 20 avril 2016, 19:15 par mirovinben

Oups, ma réponse est probablement parti dans les indésirables... Mékeskeujédi de mal ? :-)

brol : "prescription" est dans les filtres...

6. Le mercredi 20 avril 2016, 19:17 par mirovinben

Par contre "ma réponse est probablement parti" au lieu de "ma réponse est probablement partie" est acceptée. Quel monde cruel... :-)

7. Le samedi 23 avril 2016, 11:22 par brol

Mon cerveau est un récalcitrant. Les déformations sont là comme au premier jour et je me suis couché avec une migraine ophtalmique.
Je continue de penser que la correction pour l'astigmatisme est soit trop forte (faut pas déconner, ça n'évolue pas autant en cinq ans) ou mal foutue car de loin j'ai pas de déformations, par contre en intermédiaire ou de près, excusez du peu : mon écran, dont la dalle est exactement à la verticale, réussit le tour de force de paraître non pas rectangulaire mais trapèze (base plus étroite) et, et c'est là toute la subtilité, de me donner l'impression que la dite base est plus proche de moi que le sommet de facilement 5 à 10 cm en fonction de mon éloignement du truc !
L'image la plus simple est que je me trouve en permanence sur un petit monticule de la taille d'un bottin, tout en mesurant un mètre trente. Bref, il manque cinquante centimètres et foutez-moi ce bottin à la poubelle !

Mirovinben, ton astigmatisme a évolué beaucoup au fil des ans ?

8. Le samedi 23 avril 2016, 12:40 par mirovinben

Je viens de relire mes ordonnances, non, mon astigmatisme n'a pas bougé. Par contre les corrections sont différentes pour les verres "computer".

M'est avis que, dans un premier temps, tu devrais refaire le point avec l'opticien puis, si besoin et selon ses constations/conseils, recontacter l'ophtalmo.

9. Le samedi 18 juin 2016, 13:50 par brol

Ai donc fait refaire les verres et c'est quand même vraiment mieux !
Bon, je ressens quand même une certaine fatigue visuelle (déjà 3 migraines ophtalmiques depuis le début de l'année, soit trois fois plus que d'habitude) mais sans parvenir à l'attribuer aux lunettes ou à mon état de santé général que je trouve pas terrible...

Qui vivra verra comme disent les truies.

10. Le jeudi 28 juillet 2016, 15:28 par dieudeschats

Tu as fait refaire les verres avec les mêmes corrections ? Le problème venait de la fabrication ?

Je n'ai pas le bonheur de connaître les verres progressifs mais lors de mon dernier changement de lunettes j'ai vécu quelque chose de similaire, en nettement moins fort que toi. Par chance j'avais choisi de ne concrétiser que les lunettes pour écran dans un premier temps (payées par le boulot). J'ai dû aller consulter un autre ophtalmo car mon cerveau ne s'adaptait pas et c'était franchement désagréable.

Apparemment, la myopie étant fort différente d'un œil à l'autre, le premier ophtalmo aurait pris l'initiative de jouer sur l'astigmatisme car une forte différence de correction de myopie entre les yeux poserait parfois problème. Je n'ai pas bien compris le principe. J'ai demandé à cette 2e ophtalmo de me faire une ordonnance "normale" pour mes lunettes principales et là c'est nickel. Résultat, je n'utilise plus jamais mes lunettes pour écran parce qu'elles me donnent des vertiges... je dois attendre 2 ans avant de pouvoir les refaire.

Bon courage pour les migraines ophtalmiques, j'espère que c'est lié à la transition et qu'elles disparaîtront rapidement !

11. Le dimanche 31 juillet 2016, 13:33 par brol

L'opticien avait doublé la correction progressive par anticipation (1.50 au lieu de 0.75) car il a retenu que je mettais un certain temps avant de pouvoir financer l'achat de nouvel équipement (mon ordonnance date de septembre 2014, mon équipement de juin 2016). J'imagine qu'il voulait bien faire.

J'ai donc mes nouvelles lunettes et c'est finalement assez facile de s'y faire malgré une déformation certaine des angles : ma vie est un trapèze dont la base est plus large que son sommet.

J'ai fait faire une paire "computer" (vision intermédiaire en haut et vision de près en bas) mais là, je ne pige pas pourquoi je vois deux points blancs qui se reflètent dans les verres. Je crois que je vais laisser tomber cette paire. C'est pénible de devoir revenir 25 fois sur le même truc...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)