Tirer les délais, pourquoi se géner ?

De nouveau, j'ai l'immense privilège de bénéficier des tarifs sociaux pour l'énergie. La démarche, côté fournisseurs d'énergie, me semble un chouille osée quand même... Jugez plutôt.

Ça commence par l'acte volontaire de l'assuré social de se rapprocher de son centre Sécu afin de demander soit la CMU, soit la CMU-C, soit l'ACS. Une fois les conditions pour y accéder remplies, et votre dossier accepté, vous recevez une jolie lettre de la Sécu qui dit "Pour que vous puissiez bénéficier des tarifs sociaux de l'énergie, je vous informe que je transmets des données vous concernant aux fournisseurs d’énergie ou à l'organisme agissant pour leur compte (décret n°2012-309 du 06 mars 2013)." (en date du 04/10/2013). Vous vous dites que vous n'avez rien à faire d'autre qu'attendre que les fournisseurs d'énergie vous contactent, ou mieux n'aient pas à le faire puisque des données ont été transmises.

Les informations glanées sur le site de GDF vont dans le même sens, il me semble. Ou alors, on ne partage pas la même définition du mot "automatique"... EDF est moins nébuleux pour le coup.

Sauf que non, hein... Faut arrêter de rêver !

Sur la facture de fin octobre, aucun changement ; sur les espaces clients des fournisseurs même constat.

Pareil le 25 novembre. Je prends donc mon téléphone et appelle les deux services sociaux chez EDF et GDF qui me répondent chacun la même chose :

  • ils ont reçu mon dossier le 13 novembre [1],
  • pour obtenir effectivement les tarifs sociaux, il faut remplir un dossier soit par téléphone [2], soit par courrier,
  • ils sont incapables de me dire quand ils m'auraient envoyé ce dossier par courrier, l'excuse étant "ça se fait par informatique, on ne connait pas les délais",
  • "Non, Monsieur, rien n'est rétroactif chez nous, vous bénéficiez des tarifs sociaux à partir de la date où le dossier est complété, c'est-à-dire aujourd'hui".

Bref, je ne peux que conseiller vivement à ceux qui sont dans le même cas que moi :

  • d'être aussi honnêtes qu'eux,
  • de ne pas se faire mensualiser [3],
  • de relever soi-même les indices et les communiquer via leurs sites,
  • d'anticiper ce délai débile (entre le moment où ils reçoivent votre dossier et vous contactent (ou pas) pour compléter le dit dossier) en ne leur indiquant plus les indices réels mais des indices bien inférieurs afin de suppléer à cette non-rétroactivité de leur part (même si le gain financier est minime puisque seuls les premiers x kwh sont pris en compte, les emmerder un peu est appréciable),
  • de les marquer à la culotte tant que vous n'avez pas changé effectivement de contrat.

Etre pauvre ne suffit pas, il faut aussi qu'on nous mette des bâtons dans les roues, sinon c'est pas drôle ?

Allez, bon courage !

Notes

[1] Eh bé ! La liaison n'est pas super rapide entre la sécu et les fournisseurs, 40 jours pour recevoir un dossier, ce n'est pas un peu dingue ?

[2] Ce que je me suis empressé de faire

[3] Les seuls qui bénéficient des économies induites par la facture électronique, ce sont les fournisseurs d'énergie

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)