Irréparable

Je le trouve souvent, dans les mots d'autres, accolé au chagrin, à la perte de quelqu'un, comme s'il fallait réparer quelque chose de cassé.

S'il y a bien un truc qui m'est totalement étranger c'est cette peur de la mort, pour moi comme pour ceux que j'aime et qui m'entourent.
Bien entendu, j'ai du chagrin quand une personne chère meurt, un vide supplémentaire mais je n'ai jamais considéré cela comme un abandon, d'être dépossédé : mes morts sont présents, comme quand ils étaient vivants. seules leurs réponses sont moins claires...

Irréparable ? Rien n'est cassé. Il me faut juste apprendre à mieux les écouter. A mieux m'écouter aussi.

N'est-ce pas nier la vie que de vouloir réparer la mort ?

Commentaires

1. Le lundi 27 août 2012, 00:23 par Tambour Major

Il nous reste des souvenirs, la mémoire, qui nous accompagnent au quotidien. Nos amis et nos proches nous accompagnent toujours, dès lorsqu'ils font partie de nous. C'est du moins ce que je crois avoir compris, du haut de ma petite expérience.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)