Compte à rebours

Je n'ai jamais eu à attendre avec un décompte précis ou selon une fourchette. Je ne sais ce que ça implique dans la gestion du temps, des sentiments. Je n'imagine même pas combien cela doit être dur. Je n'ai pas cette prétention de savoir à la place de ceux qui ont connu cela, je m'interroge juste. En écho bien évident, et sans opportunisme j'espère, à ce que vit actuellement une amie.

Je m'interroge.

Affronter la soudaineté de la mort est chose difficile. Cependant, je crois que ce n'est pas alors la mort en elle-même qui est la plus dérangeante mais bien cette soudaineté ("je ne m'y attendais pas", "je n'ai pu me préparer") et c'est, je crois, ce qui m'a toujours le plus déstabilisé quand j'ai appris la mort de telle ou tel.
Quand l'autre s'en va, on pense à soi, à ceux qui restent. Non ?
On pense aussi aux circonstances, et parfois ces circonstances occultent partiellement la mort elle-même. C'est curieux.

Quand un compte à rebours nous est donné, peut-on vraiment se préparer à la mort de quelqu'un ?
Utilise-t-on vraiment le temps qu'il reste à cette préparation plutôt que de se consacrer à 100% à celui qui va nous quitter ?

Peut-on, alors, débuter ce travail de deuil tout en accompagnant celui qui va mourir ?

Dans cette optique, la mort prend toute sa place, me semble-t-il.

Et finalement, on doit se retrouver tout autant désarmé.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)