Dîner transgressif à visée pédagogique

Note à nos invités à la soirée du 8 août prochain.

Comme l'indique l'objet de ce billet, le dîner est à thème, avec dresscode...

Nous vous remercions, par avance, de ne pas tous débouler en même temps et de venir chaussés de godasses qui font bien du bruit (sabots, à talons, godillots, etc.), sachant que c'est du lino au sol, évitez les claquettes ou les talons aiguille, ça ne marchera pas... Inutile d'user de la pointe des pieds, le talon est fait pour ça.

Si au moins un ou deux parmi vous pouvait se tromper et sonner chez les voisins (étiquette avec mention "1er étage") façon "y a de la glu sur la sonnette", ce geste serait fort apprécié. Ceux qui ont un bel organe (je parle de la voix) pourront crier nos prénoms depuis la rue dans l'espoir, assez vain selon moi, qu'on soit en mesure de vous entendre depuis le côté cour de l'appartement. Si ça ne marche pas avec nos voisins peut-être que ça le fera avec nous. Soyons positifs !

Passé l'endroit où sont parqués nos vélos, et donc après la porte de l'immeuble que vous pourrez claquer allègrement (après tout ce ne doit affecter personne !?!), comportez-vous comme des bourrins.
Visiblement l'escalier doit être un lieu de convivialité totale : s'exprimer haut et fort est normal. Un arrêt "discussion" au premier palier serait un plus mais c'est selon votre humeur... Confondre la minuterie avec la sonnette des voisins peut être divertissant, aussi. A vous de voir.

Nous déplorons par avance qu'aucun d'entre vous ne fume puisqu'il appert que nos parties communes sont les seules à être fumeur... C'est vraiment pas de chance !

Parvenus à notre porte, sonnez, insistez, même une fois la porte ouverte. Parlez fort. FORT. Nous aurons beau être tout à côté de vous, cet insignifiant détail n'est pas à prendre en considération.

Comme la plupart d'entre vous le savent, notre appartement est sous les toits et quasi pas isolé, il fera donc très certainement une chaleur à crever.
Nous dînerons donc fenêtres grandes ouvertes afin d'en faire profiter le pâté de maison.
Je n'ai pas encore décidé de la programmation musicale pour la soirée, toute suggestion est bonne à prendre. N'hésitez pas à nous donner des pistes dans les commentaires.
Si, par bonheur, vous jouez d'un instrument de musique, autre que le triangle, prenez-le avec vous. Nous avons des casseroles et des cuillères en bois pour taper le bœuf !

Aux toilettes, porte fermée, il ne vous sera pas interdit de continuer de participer à la conversation, et ce même si aucune partie ne s'entend... Vous pourrez même emporter votre portable afin de téléphoner. Eh oui, nos chiottes, à l'instar du balcon, peuvent devenir une cabine téléphonique. Nous sommes à la pointe du progrès !
Ces messieurs seront priés de viser l'eau et non les parois de la cuvette des WC.
Vos petites ou grosses affaires expédiées, vous serez fort urbains de claquer la porte des ouaoua. En effet, les poignées de porte sont purement décoratives. A la rigueur on peut s'en servir pour ouvrir mais avec un peu de pratique on découvre que s'en passer est possible. Une théorie évolutive prétend que les autres animaux jalousent fortement les primates pour le pouce opposable mais en fait c'est une grosse connerie...

En fin de soirée, et bien que la normalité implique que cela se produise autour des 5h du mat', ceux que le ridicule n'effraie pas pourront se poster à une fenêtre donnant sur la rue et beugler plaintivement le prénom de leur choix. Nous vous donnerons plus de détails une fois que vous aurez sacrifié à cette curieuse coutume qui, de notre avis, pouvait uniquement fonctionner avec le prénom Aline, et ce dans le cadre fort restreint d'une chanson assez niaise et improbable...

Pour finir en beauté, nous entamerons l'after sur notre palier pendant au minimum 10 minutes. Vous nous quitterez alors en désordre dispersé, l'un après l'autre. en martelant bien l'escalier puis en claquant la porte de rue. Nous pourrons éventuellement continuer la discussion, nous à la fenêtre, vous sur le trottoir. Tard le soir, on s'entend tellement mieux...

Commentaires

1. Le lundi 23 juillet 2012, 06:35 par mirovinben

Ça sent très fort un vécu subit, mémorable et/ou récent...

2. Le lundi 23 juillet 2012, 11:11 par saperli

Dommage que tu ne fasses pas partie d'une fanfare, tu aurais pu organiser une répétition chez toi...

3. Le lundi 23 juillet 2012, 14:16 par Anthom

Dommage que je sois loin, je me serais invitée! Je sais très bien faire du bruit!

4. Le lundi 23 juillet 2012, 18:17 par brol

Il va de soi, mirovinben, saperli et Anthom, que vous êtes tous cordialement conviés à venir faire de la pédagogie en nos murs ;-)
Avec certains élèves récalcitrants, il est nécessaire de marteler marteler marteler pour que ça rentre...

5. Le mercredi 25 juillet 2012, 11:15 par Tambour Major

Chiche ?

6. Le mercredi 25 juillet 2012, 12:24 par brol

@ Tambour Major : ben oui. Tu apportes un instrument ?

7. Le jeudi 26 juillet 2012, 00:49 par Pappolène

J'ai hâte ! LOL

8. Le vendredi 10 août 2012, 13:17 par Pappolène

Je crois qu'on peut dire que cette soirée a dépassé nos espérances :-D

Pour la prochaine, je propose un repas à la russe !

9. Le vendredi 10 août 2012, 13:21 par brol

@ Pappolène : d'accord mais on ne fournit pas les verres !

10. Le vendredi 10 août 2012, 23:48 par saperli

j'étais à Béziers de lundi à jeudi, j'aurais dû pousser jusqu'à Toulouse !

11. Le vendredi 10 août 2012, 23:58 par brol

Tu aurais pu... !

12. Le samedi 11 août 2012, 09:53 par saperli

j'attends le compte rendu de ce dîner mémorable...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)