Avril et mai

Il y a quelques mois, Wallender est passé sur Arte, et je les ai enfin regardé. En découlent une grande mélancolie mais aussi une sorte de soulagement que j'ai retrouvé en découvrant Arnaldur Indriðason.
Bon, autant vous prévenir, c'est du polar un peu dur... Comme peuvent être certains hommes.

Commentaires

1. Le vendredi 7 mai 2010, 11:02 par meerkat

J'ai bien apprécié cette interprétation de Wallander donnée par Arte et par l'acteur Kenneth Branagh, j'ai retrouvé le personnage que je m'étais mis en tête. En me demandant toujours comment l'on peut être si impliqué et si désabusé, si abattu et si emporté. Oui, quelqu'un que j'aime bien. Et toi, tu as aimé ?
Je découvre Martin Phipps et le mauve de ton bandeau. :-)

2. Le vendredi 7 mai 2010, 12:17 par brol

"Si impliqué et si désabusé, si abattu et si emporté", n'est-ce pas le revers de la médaille quand on est passionné mais pas forcément content de soi ?
Oui, j'ai beaucoup aimé, mais je suis de parti pris, j'aime beaucoup l'acteur.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)