Ces petites merdes qui me pourrissent la vie

Je ne sais qui est à l'origine. Probablement qu'il a cru bien faire, enfin c'est le mieux que je peux lui souhaiter mais, pas de bol, c'est carrément à côté...

Je veux parler :

  • du décisionnaire qui a mis en place un écran vantant les mérites (pour eux) de la facture électronique sur le site d'EDF une fois qu'on accède au compte. L'écran doit rester moins de 10 secondes mais ce sont 10 secondes de trop pour moi. S'il espère m'avoir à l'usure, il se goure ! Et ce ne sont pas les incessantes relances de Pitt qui changeront quelque chose,
  • du site de la SNCF qui n'a jamais bien fonctionné[1] avec autre chose qu'Internet Explorer. Idem pour le site du Pôle Emploi (anciennement Assedics) : l'actualisation de ma situation plante régulièrement,
  • de la manifeste perte de savoir-faire pour GDF lors de sa séparation d'avec EDF : faire une simulation de la consommation de gaz n'est plus possible alors que cela l'est toujours sur le site d'EDF pour l'électricité,
  • de la sous raclure de bidet qui s'est chargée de l'isolation phonique, thermique, olfactive de mon immeuble : mes voisins fument comme des pompiers, écoutent la musique à fond et j'ai l'impression parfois de vivre dans un cendrier géant et qu'ils dansent sur mes genoux ;-(
  • de l'incompétent qui est parvenu à attribuer le contrat de mon téléphone portable à un inconnu : ma ligne était jusqu'à maintenant prise en charge par mon employeur et était à son nom, nous avons procédé à un transfert de contrat de service en février 2010 et Bouygues a réussi le tour de force d'attribuer ma ligne à un gars que je ne connais pas... Du coup, régler mes factures s'avère évidemment impossible puisque chez eux il est impératif que le nom du propriétaire soit le même que celui qui règle les factures !
  • des règlements particulièrement crétins pour obtenir un crédit pour acheter le remplaçant de mon lave-vaisselle qui vient de me dire "adieu, nous avons vécu une longue histoire ensemble mais j'en ai marre que tu me frappes parce que je ne vais pas au bout de mon cycle de lavage" : il suffit d'une carte d'identité périmée pour ne pas y avoir droit... Comme si l'assurance d'être français allait garantir ma solvabilité ! Quelle connerie ! Par contre, j'ai pu voter aux élections régionales malgré la même carte d'identité tout autant périmée,
  • du bug, à la Redoute, qui m'a envoyé 4 sloggis, couleur ivoire, taille 52, pour femme à la place des 3 slips Dim, couleurs noisette, kaki et écru, que j'ai commandé sur leur site web. Et, non, je ne me suis pas planté lors de la commande (en ligne) ! Evidemment, il a fallu que je choisisse, pour effectuer le retour de cette marchandise, un relais-colis du coin, fermé pour cause de maladie...

Notes

[1] dans la durée

Commentaires

1. Le mardi 16 mars 2010, 00:48 par saperli

ah mon pauv' monsieur, par les temps qui courent, il vaut mieux n'avoir besoin de rien ! Enfin, c'est quand même la dernière la meilleure, question drôlerie...

2. Le mardi 16 mars 2010, 01:07 par brol

Les trois derniers ont occupé ma journée de vendredi.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

:-) ;-) :-/ :-| :-o :-D z-z g-) LOL 8-) :-p :-( :-C ;-( d-) 8-O rl-) y-) r-) i-) x-) -?) v-)