casse-toi pov' con

vendredi 9 mai 2008

Confession

Je l'avoue.
J'y prends même un plaisir immense.
Je ne m'en lasse pas.
Et même, j'aurai tendance à en rajouter.
A la limite de la jubilation, je suis...

Lire la suite...

mercredi 2 avril 2008

Petite lâcheté printanière

Notez, je vous prie, que j’aurais résisté longtemps avant de finalement céder sur un malheureux coup de tête hier soir dimanche, aux alentours de minuit.

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2007

Pouce !

Ca y est !
J'ai enfin trouvé l'explication imparable...

J'en suis bien content et soulagé.

J'avais cru que c'était un problème d'intelligence, voire d'esprit frappeur, mais pas du tout, c'est nettement plus simple !

Mes voisins ne doivent pas avoir de pouces, c'est pour cela qu'ils claquent les portes !