éveiller les sens

L'obsession de ma vie : accepter de s'ouvrir aux autres, laisser les a priori au vestiaire, apprendre à désapprendre que nos limites ne sont pas irrémédiablement figées, affiner nos sens.

mercredi 20 avril 2016

En voie de grabatérisation avancée

Et c'est gentiment déstabilisant...

Lire la suite...

lundi 6 juillet 2015

Leçons

Depuis janvier, je pense avoir beaucoup appris.

J'espère ne jamais oublier ces leçons :

  • ne plus laisser n'importe qui dire n'importe quoi sans réagir,
  • défendre mes valeurs et ceux que j'aime, coûte que coûte.

Malgré ma grande gueule, je n'ai jamais été quelqu'un de très affirmé publiquement.
Probablement le résultat du mélange assez foireux entre mon éducation à ne pas faire de vagues trop profondes et la certitude, de plus en plus ancrée au fil des années, que tenter d'éduquer ne sert à rien car les gens n'apprennent rien et/ou que je n'ai pas la manière pour (ce qui revient au même).

Le plus souvent, je râle dans mon coin et laisse les autres m'asséner leurs grosses conneries. Puis je ressasse jusqu'à la migraine.

Sauf que, depuis mon hospitalisation en janvier dernier et la mort de la chatoune, à bien y réfléchir, ce n'est juste plus possible. Je ne supporte plus.

Lire la suite...

samedi 30 mai 2015

Irréel

C'est le sentiment qui prédomine.

Lire la suite...

vendredi 22 mai 2015

Un an de sommeil pour ce blog

Un temps nécessaire pour nous retrouver entre nous, ma compagne, mes parents et nos chats dans notre nouvel environnement, loin de Toulouse et de son hypocrisie sudiste, qui vraiment me sortait par tous les trous.

Loin d'ici avec cette contrainte d'écrire, de relater, de nourrir un "public".

Un an de sommeil sans qu'il ne se passe trop de choses à rendre forcément publiques.
Je n'ai pas ressenti de besoin d'écrire, j'ai même beaucoup moins lu.

Et puis...

mercredi 13 novembre 2013

Mélange infâme

Arrogance et désinvolture. Rien de pire à mon avis.

Je n'ai pas.

Tant mieux !

dimanche 26 août 2012

Irréparable

Je le trouve souvent, dans les mots d'autres, accolé au chagrin, à la perte de quelqu'un, comme s'il fallait réparer quelque chose de cassé.

Lire la suite...

dimanche 5 août 2012

Compte à rebours

Je n'ai jamais eu à attendre avec un décompte précis ou selon une fourchette. Je ne sais ce que ça implique dans la gestion du temps, des sentiments. Je n'imagine même pas combien cela doit être dur. Je n'ai pas cette prétention de savoir à la place de ceux qui ont connu cela, je m'interroge juste. En écho bien évident, et sans opportunisme j'espère, à ce que vit actuellement une amie.

Je m'interroge.

Lire la suite...